Raison d’être

MISSION

Élever les standards en aménagement paysager et valoriser les meilleures pratiques des paysagistes certifiés auprès du public.


VISION

Reconnue par son secteur comme chef de file, l’Association aspire à représenter davantage d’entrepreneurs en aménagement paysager et que ceux-ci respectent les normes qu’elle prescrit.


VALEURS

Afin de réaliser sa mission et de poursuivre sa mission, l’APPQ fait siennes les valeurs suivantes :


Le professionnalisme
Agir auprès de la clientèle avec compétence, crédibilité et rigueur en toutes circonstances afin d’offrir un service de qualité à la hauteur des normes du secteur.


L’innovation
Cette capacité de créer, de s’adapter, de se réinventer et de demeurer à l’avant-garde permet aux paysagistes et à leur association d’être de véritables leaders dans le secteur.


L’engagement
Qu’il s’agisse du respect des obligations légales, contractuelles ou déontologiques, l’engagement est au cœur de la nécessaire relation de confiance avec l’ensemble des parties prenantes.


Le partage
Dans une perspective de collaboration, de convivialité et de synergie, l’APPQ favorise le partage d’informations, de connaissances et d’expertises afin de promouvoir les meilleures pratiques au bénéfice du public et de ses membres.

Da Rocha Webster Paysages

lintime-verdoyant-2

L’association des paysagistes professionnels du Québec, un choix gagnant!

Organisation

Notre association est la seule qui évalue et certifie les paysagistes selon un programme de certification rigoureux. Grâce à ce programme, chaque membre est qualifié pour offrir un travail professionnel répondant aux plus hauts critères de qualité. Seuls les membres de l’APPQ ont le droit d’afficher le logo Paysagiste certifié, qui est signe de professionnalisme, de fiabilité et de compétences.
Nos membres sont répartis à travers le Québec et offrent une gamme de services diversifiés. Onze écoles offrant les cours professionnels et collégiaux en aménagement paysager sont aussi membres de notre association.

Nos valeurs: professionnalisme, innovation, partage et engagement.

L’APPQ est l’une des dix associations membres de Québec Vert.

Art & Jardins

deuxime-souffle-6

L’association des paysagistes professionnels du Québec, un choix gagnant!

Équipe et conseil d’administration

Vincent Beaudoin, Président

(Éco-Verdure)

Simon Saint-Pierre, Vice-Président

(Le Regard Vert)

David Rodier, Trésorier

(Paysages Rodier)

Robin Lapointe, Secrétaire

(Pépinière du Parc)

Noémie Bergeron, Administratrice

(Signé Garneau Paysagiste)

Josée Filion, Administratrice

(Les Artisans du Paysage)

Stéphane Fortier, Administrateur

(Paysagement Super design)

Pierre-Alain Poirier, Administrateur

(Gestion Pierre-Alain Poirier)

L’association des paysagistes professionnels du Québec, un choix gagnant!

Historique de l’APPQ

L’histoire de l’APPQ suit l’évolution de la société québécoise. À une époque où la nature était si abondante, personne ne croyait qu’on aurait besoin un jour de la protéger! De même, l’idée de regrouper des pépiniéristes et des paysagistes dans une province remplie de forêts et d’espaces sauvages a pris un certain temps à s’imposer.

1947: l’Association des paysagistes et pépiniéristes du Québec
Il faut attendre jusqu’au 18 avril 1947 pour qu’une réunion aux locaux de la compagnie W.H. Perron jette les bases du premier regroupement professionnel en horticulture ornementale: L’Association des paysagistes et pépiniéristes du Québec, connue alors sous le nom de Québec Landscapers and Nurserymen’s Association. Parmi ses fondateurs se trouve monsieur Louis Perron, premier Canadien-français à embrasser la carrière d’architecte paysagiste.

Cette époque correspond à l’ère de la société industrielle. Mais les nouvelles valeurs, qui seront celles de la société post-industrielle, nous rejoignent progressivement. On parle alors de loisirs et de qualité de vie. Ce contexte favorise l’essor de l’horticulture ornementale.

1963: l’Association Paysage Québec
Une deuxième association voit le jour en 1963: l’Association des paysagistes et pépiniéristes de l’est du Québec. Les deux associations fusionneront en 1970 pour devenir l’Association Paysage Québec (APQ). À cette époque. L’APQ est affiliée au regroupement canadien. Elle le restera jusqu’à la fin des années 70.

À partir de 1970, l’engouement du public pour l’horticulture ornementale prendra beaucoup d’ampleur. Devant les nouveaux besoins d’une clientèle en constante évolution, l’APQ doit se donner les moyens de relever les nouveaux défis. L’APQ qui s’ouvre aux autres professionnels de l’horticulture se subdivise alors par régions et par sections: aménagement paysager, service d’entretien des espaces verts, irrigation, production de gazon, et fournisseurs.

L’Association ne peut échapper aux considérations politiques, car l’importance de l’horticulture ornementale dans l’économie québécoise, de même que la volonté du gouvernement de ne traiter qu’avec un seul porte-parole, conduit en 1977 à la création de la Fédération Interdisciplinaire de l’Horticulture Ornementale du Québec (FIHOQ, maintenant Québec Vert) dont l’APQ sera une des cinq associations affiliées.

Années 80: une forte croissance
Dans les années 80, l’APQ connaît un fort rythme de croissance, passant de 161 membres en 1981, à 385 en 1984; puis 550 en 1987! Cette ascension fulgurante suit le désir de la société québécoise de plus en plus intéressée par l’horticulture ornementale. Avoir son aménagement paysager, amener en ville les bienfaits des végétaux devient le rêve d’un nombre grandissant de consommateurs.

L’APQ ne comptera pas que sur la seule popularité de l’aménagement paysager. Elle fera la promotion du professionnalisme, développera des cours de perfectionnement, et mettra sur pied son code d’éthique dès 1986.

Parce qu’on peut être paysagiste sans être membre de l’APQ, l’Association Paysage Québec fournira les efforts constants visant à faire reconnaître le professionnalisme. Ce sera le principal enjeu des années 80. C’est dans ce contexte que l’APQ formera un comité qui conduira au programme de certification.

Le Bureau de normalisation du Québec (BNQ) avait établi des normes en aménagement paysager dès 1984. Mais pour l’APQ, reconnaître le professionnalisme, c’est plus que respecter les normes du BNQ. Il faut pouvoir offrir des garanties et s’assurer de la compétence des membres. Cette démarche conduisit à la formation du regroupement des entrepreneurs paysagistes certifiés de l’APQ (REPCAQ) en 1987. Au début, les membres suivaient le programme de certification sur une base volontaire. Mais tous se rendirent compte très vite des immenses avantages d’une certification obligatoire en aménagement paysager. L’APQ pouvait désormais entreprendre une campagne publicitaire axée sur les garanties de professionnalisme.

1992: l’Association des paysagistes professionnels du Québec (APPQ)
En 1992, l’APQ comptait 700 membres, provenant de différents secteurs. Ce succès fulgurant obligea l’Association à se restructurer. Chaque secteur devint une association distincte. C’est ainsi que la section aménagement paysager de l’APQ devint l’Association des paysagistes professionnels du Québec (APPQ). Désormais, l’obtention de la certification sera la condition incontournable pour devenir membre.

De 1947 à aujourd’hui: une association réputée pour son excellence
Aujourd’hui, notre association compte près de 225 membres, dont 11 écoles offrant des cours en aménagement paysager. L’APPQ est reconnue pour son programme de certification et le professionnalisme de ses membres. Les consommateurs sont plus vigilants : il y a donc plus d’organismes et de clients qui confient leurs travaux à des paysagistes certifiés que par le passé.

Paysagistes certifiés: créateurs d’extérieurs, créateurs de valeur!

Les Services Prime

au-del-de-la-beaut-3

L’association des paysagistes professionnels du Québec, un choix gagnant!

savaria-ilot-publicitaire-300×250-3